Résumé Assemblée Générale

Aujourd’hui a eu lieu l’assemblée générale de l’ AAPPMA la May-enne en voici les grandes lignes à retenir :

Résultat de l’élection du conseil d’administration  :

  • Président : GOMES ChristianIMG_3943
  • Vice Président : LUCAS Michel
  • Trésorier : BIARDEAU Yves
  • Secrétaire : JUIN Damien
  • Chatelet Marcel
  • Breard Derry
  • Courteil Michel
  • Lecouturier GillesIMG_3946
  • Ledard Pascal
  • Lefevre Dany
  • Malicki Erick
  • Philippot Sébastien
  • Torelli Maxime
  • Michel Hervé
  • Guerin Cédric

 

Voici un condensé du discours du Président résumant les grands axes pour les prochaines années :

 

  • Attirer de nouveaux pêcheurs

La première des choses qu’il nous faut comprendre c’est qu’il ne sert à rien de croître en pillant les autres AAPPMA : il nous faut conquérir de nouveaux adeptes en offrant le produit adapté aux attentes de notre public

Afin de permettre aux pêcheurs débutants de découvrir les rudiments de la pêche à la truite, une journée sera organisée, avant l’ouverture de la première catégorie, avec l’appui de pêcheurs expérimentés pendant laquelle ils pourront découvrir le matériel, les techniques, les montages utilisés, les esches appréciées et bien d’autres petits « secrets ». Cette opération pourra être renouvelée pour l’ouverture des carnassiers.

Naturellement nous reconduirons la Fête de la pêche pour les enfants et nous tenterons de convaincre les différents acteurs de l’éducation Populaire de l’intérêt à mettre en place un Atelier Pêche Nature permettant de sensibiliser les plus jeunes à la préservation de la flore et de la faune aquatique.

  • Améliorer nos parcours

Le point fort de la May-Enne est la qualité de ses parcours. L’entretien raisonné restera une priorité : il sera adapté au projet piscicole et halieutique que nous entendons développer : maintien de zones encombrées sur l’Orne pour favoriser les postes à carnassiers, zones plus dégagées sur la Laize, entretien et accessibilité des rives de l’Orne mais aussi éclairage des zones de frayères sur la Guigne pour améliorer la production en truitelles et rétablissement de l’accès aux frayères par la suppression des obstacles.

  • Développer la communication

Les parcours en amont du Pont de la Mine disposent de nombreux atouts. La rive gauche présente une facilité d’accès, des parkings répartis le long du parcours, une station de comptage des migrateurs et une voie verte passant à proximité. Au niveau de la rive droite, il existe des possibilités d’aménagements pour les personnes handicapées ou d’embarcadère pour les float-tub et barques de pêche. Ces avantages nous permettraient d’obtenir une reconnaissance et une publicité nationales par l’obtention d’un label « Parcours Passion » : tout sera mis en œuvre pour que ce dossier soit déposé dans l’année 2016.

La May-Enne vient d’ouvrir un site Internet qui devra être un lien entre les pêcheurs et leur AAPPMA. Vous y trouverez nombre de renseignements concernant nos parcours, nos activités, nos interventions mais également les belles prises sur nos rives.

Un compte « Facebook » sera créé et animé pour permettre des échanges rapides entre les pêcheurs.

Bien sûr nous continuerons à demander à la presse locale d’assurer la couverture de nos évènements comme elle l’a fait jusqu’alors.

Comme d’habitude, nous assurerons nos permanences à Terres et Eaux afin de rencontrer nos pêcheurs.

Il reste certainement beaucoup de choses à faire dans ce domaine et nous serons toujours à l’écoute de nouvelles idées.

  • Moderniser la vente des cartes de pêche

La vente en ligne se développe rapidement et nous sommes déjà très en retard, c’est pourquoi il nous faut mettre en place, à côté de la vente papier, la possibilité pour nos dépositaires de proposer la vente des cartes Internet. Il n’est pas question dès aujourd’hui de la rendre obligatoire mais d’accompagner ceux qui le désireraient, notre objectif restant de convaincre nos dépositaires de la simplification que cela peut leur apporter. La Fédération nous soutiendra dans cette démarche.

  • Militer pour une pêche responsable

Les agressions contre les cours d’eau (pollutions diverses, travaux hydrauliques, prélèvements abusifs,…) ont nui gravement à leur capacité à offrir des conditions favorables de développement aux populations piscicoles. Conformément à notre mission, nous voulons proposer une pêche de qualité dans un milieu en bon état. Pour cela, nous militons pour une pêche où les prélèvements sont exceptionnels (hormis les poissons surdensitaires) et, plutôt que d’imposer des interdictions, nous comptons sur la prise de conscience des pêcheurs pour utiliser des techniques non létales. Nous n’hésiterons pas à nous porter partie civile en cas d’actes malveillants à l’encontre de nos cours d’eau et de la faune qui y vit.Enfin, très attachés à la défense des milieux naturels, nous collaborerons chaque fois que nous le pourrons avec les Associations mobilisées pour la protection de l’Environnement et la découverte des espaces naturels dans le respect des objectifs de chacun.


Ce sont là les cinq grands axes qui orienteront notre action durant ces cinq prochaines années.

Cordialement

Le Président et ses conseillés .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.